:: Livre de bord: voiliers
  :: Livre de bord: bateaux à moteur
  :: LakeSide
  :: SeaSide
  :: Lifestyle, technique, nature
  :: Beaufort
  ::

L’attente a payé

  < retour

Après la présentation des challengers, il ne se passa plus grand-chose. En effet, durant les 14 premiers jours de la Coupe Louis Vuitton, la vedette appartint au vent ou plutôt à l’absence de vent. Mais lorsque les premières régates purent se disputer, le public eut alors droit à des matches de haut niveau avec des duels passionnants, des résultats longtemps indécis et aussi quelques surprises.

 

Les deux principales surprises se sont produites presque simultanément. Durant le round Robin 2, China Team a ainsi gagné ses premiers (et seuls points) face au leader BMW Oracle Racing après que le round Robin 1 venait de voir le team Shosholoza s'imposer face au favori Luna Rossa au terme d'une fantastique manche. Ceci dit, le fait que les Chinois quittent Valence avec des points a certainement plus à faire avec les problèmes techniques rencontrés par les Américains qu'avec le savoir-faire de Pierre Mas et de son équipe. Comme durant l'Acte 13 de la Louis Vuitton, le guindant du génois se déchira. Chris Dickson et son équipe durent ainsi naviguer sous la grand-voile lors du flight 2 et, dans ces conditions, les Chinois étaient imprenables. Une victoire étonnante fut celle du team Shosholoza face aux Italiens de Luna Rossa, présentés comme les favoris de ce duel.

 

Article en PDF: ac_daswarten_f.pdf (PDF, 520.66 KB)

< retour

 

 

 
«marina.ch» · Los media GmbH · Ralligweg 10 · 3012 Berne · Tél. 031 301 00 31 · Fax 031 301 00 47 · marina@marina-online.ch